C’est un véritable scandale de voir que les régions sinistrées sont loin d’être remises sur pied.

Nous avons été appelés par la communauté  de la ville de Kawakita pour travailler à l’embouchure de la rivière Kitagami dans la préfecture de Iwate.. Nous étions basés dans un centre forestier.

Les tsunamis ont remonté la rivière sur plus de 10 kilomètres en amont de l’embouchure jusqu’à atteindre la ville.

En descendant la rivière, on voit les dégats provoqués par les tsunamis qui ont débordé les brise-lames pour envahir les champs de riz.

Les maisons ont été inondées par la boue et il a fallu beaucoup de travail pénible pour en venir à bout.

Avec l’aide du Conseil des services sociaux de la ville d’Ishinomaki,  de nombreux bénévoles ont sorti les meubles et ont enlevé la boue.

Ceci est l’école primaire d’Okawa dans laquelle beaucoup d’écoliers et d’enseignants ont péri à cause du tsunami.

Lorsqu’un service funéraire a été mis sur pied, de nombreux bouquets de fleurs ont été déposés devant la porte de l’école.

Au centre des bénévoles de Kawakita, les victimes viennent en personne demander les choses dont ils ont besoin. D’autre part certains bénévoles enseignent aux collégiens.

Le centre des bénévoles de Kawakita est dirigée par « Tsuka-Chan », un membre de l’équipe de l’Ecole de la nature de Kurikoma.

Depuis peu, nous avons élargi notre zone d’activités à la belle péninsule d’Ojika qui ne se trouve pas très loin des installations de la centrale nucléaire d’Onagawa.

Le 6 mai, nous avons créé un partenariat avec le Centre des bénévoles d’Ishinomaki et avec la Fondation du Japon afin d’envoyer à Kitsunezaki des nouveaux bénévoles étuduiants.

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publicités

A propos kyotomurin

English and French interpret and Guide in Kyoto Japan.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s