La vie dans la « Zone confortable »

Dans le Kokusai Shizen Daigakko ou École d’Entraînement en plein air, deux familles ont emménagé suite au tremblement de terre. L’une de ces familles est venue de la ville de Minamisoma dans la Préfecture de Fukushima, le 2 avril. La mère, un fils (17 ans), un 2ème fils (16 ans), une fille (12 ans) et 2 chiens.

La fille a apprécié sa cérémonie d’entrée dans une nouvelle école dans sa nouvelle ville, Nikko. Les fils ont eu moins de chance, leurs lycées n’étant pas encore suffisamment remis en état pour les accueillir.

La branche de Nikko Kirifuri de cette école d’entraînement en plein air organise une fête familiale hebdomadaire, pour les anciens et les nouveaux résidents.

Aussi, sur une base mensuelle, ils tiennent le café de « maman” où les enfants locaux et leurs mères se rassemblent. Les nouveaux arrivants sont encouragés à participer à ces rencontres pour partager leurs expériences au sujet de désastre en échange d’obtention d’informations locales pouvant à l’avenir aider les autres mères

Pendant ces rassemblements, les lycéens nouvellement déplacés étaient effectivement tout à fait utiles et prenaient le temps de jouer avec les plus petits enfants locaux, malgré l’attente des autres.

L’école de la branche de Nikko Kirifuri devient un endroit où les gens ayant des origines différentes se rassemblent. Et ceci, tout en gardant une distance raisonnable entre eux pour que tout le monde se sente bien dans la « Zone confortable ».

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Travail en coulisses

Le bureau d’administration dans le quartier général à Tome a de nombreuses tâches. Elles sont affichées sur le panneau d’affichage.

De tôt le matin jusqu’à tard dans la nuit, nous travaillons dans la salle. Les autres bénévoles ne savent pas exactement ce que nous faisons, et pourtant nos travaux sont indispensables pour les activités des bénévoles

La plupart du travail consiste à:

◦ la coordination et l’administration des bénévoles

◦ l’approvisionnement et la coordination de l’aide matérielle

◦ le traitement et les réponses aux nombreux appels ainsi que le courrier électronique

◦ les relations publiques avec le gouvernement, les mass-médias, les sociétés, etc.

◦ l’échange des informations entre le centre des volontaires et le quartier général de RQ de Tokyo

◦ la comptabilité

◦ l’orientation pour les nouveaux bénévoles

◦ le soutien de communication aux différentes équipes

◦ la collecte et la diffusion des informations

◦ la réalisation de prospectus et d’étalages

◦ la coordination des bénévoles qui ont besoin de se baigner

.. et beaucoup plus

Nos tâches ne sont pas seulement limitées à des travaux de bureau. En plus, elles exigent beaucoup de savoir intellectuel et de compétences dans les domaines les plus variés. Et pourtant il arrive que de nouveaux bénévoles ont l’impression que notre travail n’est pas bien important et si peu spectaculaire. Par ailleurs, ceux qui apprécient, ne peuvent pas voir la fin de travail.  Pour améliorer les conditions de travail et éviter des réclamations, nous avons décidé de tenir une première réunion avec le thème, « Tout le travail peut être bien accompli dans la joie. 

Venez pour nous aider au bureau d’administration!

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Extraits du 5ème procès-verbal de l’Assemblée Générale de RQ

Rapport de Terrain

NOUS AVONS BESOIN DE PLUS DE VOLONTAIRES!

◦  Les extrêmement grandes régions sinistrées, même les abris d’évacuation ont été détruits – les méthodes de sauvetage utiliséees ne sont pas aussi efficace que prévu

◦  Au premier mois, RQ a dépêché environ 25 véhicules et 2,110 bénévoles ainsi que 210 tonnes de marchandises livrées à 150 endroits différents.

◦  La ville d’Ishinomaki a été bien desservie en marchandises en raison du bon accès. D’un autre coté, les communautés nord manquent des marchandises. Ceci illustre un déséquilibre dans la distribution de marchandises et de services

◦  5 ou 6 endroits de soutien sont mis en place avec le groupe de Tome, dans la perspective de créer à l’avenir une école de nature à base communautaire

◦  Il y a nécessité d’avoir des centaines de bénévoles sur les lieux, mais seulement environ 100 sont actifs, en raison des contraintes liées au transport et au logement – en plus il faut exécuter le travail en tenant compte efficacement les dangers de radiation

◦  Les tâches des bénévoles généraux seront concentrées sur l’enlèvement de débris – 1) les débris légers: les déchets dispersés dans les régions doivent être enlevés manuellement, surtout dans les bois. 2) le papier, le plastique et Styrofoam : des millions de bénévoles sont nécessaires pour les enlever (il en a fallu 1.5 millions pour le séisme à Kobe en 1995).  Il est souhaitable de les enlever avant le mois de juin, où les mauvaises herbes commencent à pousser.  3) lourds débris : le fer, l’acier, le béton, etc. sont dans les mains du gouvernement et de la Force d’Auto-Défense, parce que les corps doivent être identifiés.

◦  Les actions sont demandées au vice ministre de l’environnement et à d’autres hautes sphères des fonctionnaires – nous espérons conjuger nos actions avec les projets de secours donnés par le ministère de l’environnement disposant de grandes sommes d’argent

◦  Le soutien et le soin des personnes âgées – dans la journée, les plus jeunes volontaires sont tous affectés aux travaux extérieurs de nettoyage, laissant ainsi aux personnes âgées les travaux ménagers dans les abris d’évacuation: les personnes âgées montrent des signes évident de fatigue

Rapport du siège à Tokyo

Faites marcher 7 jours à partir de 10 :00 à 18 :00

Fonctions : 1) le centre d’appel – la coordination d’envoi des bénévoles 2) l’inventaire  des stocks – minimiser le stock inutile de marchandises 3) collecte d’informations – les informations quotidiennes doivent être enregistrées et actualisées dans les sections concernées

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le plaisir d’avoir gagné de nouveaux amis au centre des bénévoles de RQ

Ci-après nous vous relatons quelques scènes de la vie et des activités d’un bénévole.

Ken est retourné chez lui le 22avril. C’était un bénévole que j’ai rencontré ici. Il est arrivé dans la même période que moi et nous avons passé ensemble des journées entières.

Il avait l’air d’être un homme discret, mais en réalité il était plein de passion.

Le jour où le Collège d’Okawa a été rouvert, les étudiants sont venus en voiture, conduits par leurs parents. Après un court discours fort courtois, ils ont exprimé leur gratitude pour la bannière d’effort de groupe remplie d’autographes et de paroles encourageantes. 

Durant la période où les bénévoles étaient occupés à enlever la boue à la pelle, les étudiants sont allés en bus dans une autre école de la région. Au retour à leur école, ils ont été heureux de découvrir la bannière.

En fait, l’idée de cette bannière était de Ken. Il l’a eue lors de la dernière réunion, pendant que nous accomplissions le nettoyage de la boue. Il a dit: « Sûrement seraient-ils heureux que nous fournissions une bannière de groupe ? »

Par un accord unanime, un tissu blanc a été étendu sur le plancher. Les étudiants de l’université de Bunkyo ont pris les mesures et choisi le titre: « Vive la restauration du Collège d’Okawa! ». De nombreux membres de RQ ainsi que d’autres personnes présentes sur les lieux ont participé à l’effort. Une fois terminée, la bannière a été suspendue dans l’école.

Je suis heureux d’apprendre que nos vœux, en incluant celui de Ken, ont été réalisés pour les étudiants. Les sourires discrets de ces étudiants, associés à l’expression de leur joie m’ont donné le sentiment que j’aurais aimé prendre part à tous ces efforts.

Il y a beaucoup de personnes qui travaillent ici et qui me font penser du plus profond de mon coeur, qu’à l’avenir j’aimerais me joindre à eux. Je suis reconnaissant d’avoir eu à cette occasion le plaisir de rencontrer beaucoup de personnes dévouées et bonnes.

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Se confronter à la boue pour éclaircir son état d’esprit

La floraison des cerisiers au Japon est célèbre. Juste à côté du Centre des bénévoles de Kawakita dans la préfecture de Miyagi, on peut trouver ces arbres en fleurs. Les gens attendent avec impatience le moment de la floraison car la plupart des Japonais admirent ce moment particulier qu’ils considèrent comme « un départ à zéro » (le semestre commence au mois d’avril.)

Certains bénévoles en association avec les habitants collaborent dans le programme de nettoyage du collège d’Ohkawa. Pendant le premier jour il a fallu enlever les décombres et la boue qui s’étaient accumulés dans le gymnase et les bâtiments scolaires. Le rinçage des planchers a été fait le deuxième jour.

L’école est un bâtiment public iconique et cela a un vrai sens de commencer à le nettoyer en premier. Nous espérons que d’autres lieux de la ville suivront.

Parmi tous les bénévoles, deux personnes ont été davantage remarquées. Un a nettoyé avec vigueur les fenêtres du vestibule. Un autre, qui est étudiant, et qui travaillait avec nous a commenté ainsi son état d’esprit : « Qu’est ce que je ferai avec des récompenses et des trophées ? Jusqu’à quel point les bénévoles doivent ils répondre aux attentes des sinistrés ?

 On voit facilement qu’au delà de leur organisation d’origine, les bénévoles sont tous unis. Ils cherchent tous comment aider au mieux les habitants sinistrés qui souhaitent que les collégiens puissent retourner en classe dans la joie. Ils sont dans l’état d’esprit que rien n’est impossible.

Je me souviens d’une phrase de mon prédécesseur dans ma fonction « Nettoyer la boue n’est pas seulement nettoyer la boue »…

Nous avons prévu de terminer le nettoyage de l’école aujourd’hui.

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Il faut plus de bénévoles à Tome !

L’idée que les bénévoles seraient la cinquième roue du carrosse, à la fois inutiles et gênants a été émise par certains Japonais. Certains vont jusqu’à dire qu’ils utilisent les marchandises et les vivres destinés aux sinistrés, d’autres disent que l’époque des séismes de Kobé ou de Niigata est révolue et que si les bénévoles ne peuvent pas vraiment aider, il ne faut pas les envoyer dans les régions sinistrées.

Cette façon de penser était déjà présente lors du tremblement de terre de Kobé en 1995. ET certaines équipes étrangères ont été renvoyées dans leur pays en s’appuyant sur la même idée.

Nous pensons que les bénévoles sont beaucoup plus rapides et beaucoup plus efficaces dans leur travail et leur expertise que les instances locales ou les services sociaux qui sont débordés et paralysés. Dans les faits nous savons que les bénévoles, y compris ceux qui n’ont aucune expérience de secours, sont très appréciés par les habitants sinistrés. Et à propos de ceux qui critiquent nos efforts incessants, nous pensons qu’ils n’ont aucune idée de ce qui se passe en réalité sur le terrain.

Les efforts des bénévoles remplis de compassion pour aider la population et pour créer une communication avec les habitants permettent de mettre sur pied des relations interactives et de créer des liens. Il est certain que chaque bénévole n’est pas à 100% compatible avec l’emploi souhaité et qu’en raison de leur âge, ils n’ont pas tous l’expérience de la vie. Jusqu’à ce moment, nous ne connaissions pas la plupart de ces bénévoles. Mais dès qu’ils sont sur le terrain, nous fonctionnons de façon groupée, avec un objectif commun, à l’inverse de la plupart des gens qui arrivent et veulent aider sans savoir agir.

C’EST UN ETAT D’ESPRIT  NOUS VOULONS TOUS CONTRIBUER A AIDER LES REGIONS SINISTREES ET LEURS HABITANTS 

C’est ce qui crée notre structure et c’est ce qui nous fait avancer.

Plus d’un mois a passé depuis le séisme. Et il y a encore des centaines d’endroits qui ont un besoin fort de l’aide des bénévoles. Les habitants ont surmonté le sentiment de désespoir mais maintenant ils sont confrontés à la fatigue et à l’isolement. Ils s’expriment à haute voix : «  Pourquoi les bénévoles ne viennent ils pas nous aider ? ».

Les médias, les intellectuels et les experts continuent à parler de façon irresponsable des « bénévoles gênants ». Nous ne pouvons que constater l’insuffisance de leur perception de la réalité.

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Passer au peigne fin chaque abri le long du littoral sinistré

Sendai est la ville la plus médiatisée car il s’agit de la capitale de la Préfecture de Miyagi dans laquelle sont arrivées la plupart de choses au début.

D’autres villes relativement importantes ainsi que des villages se rétablissent lentement mais surement. Mais essentiellement en raison de leur éloignement beaucoup d’endroits sont encore dans des conditions très difficiles.

RQ (pour « rescue » = secours en anglais) qui regroupe des écoles vertes et les travailleurs de plein air de façon non lucrative est à l’œuvre sur 120 kilomètres au nord de Sendai. Ces zones sont finement analysées afin de déterminer les besoins par une équipe de 120 bénévoles basés au Centre RQ des volontaires de Tohoku à Tomé en collaboration avec les bénévoles locaux.

 (Photo: Courtoisie de Greenwood, Bois vert)

POURQUOI CROYONS NOUS EN CE QUE NOUS FAISONS ?

Il existe de nombreux abris officiellement recensés, mais il y a aussi des abris plus petits et non recensés dans lesquels les victimes du tsunami sont encore dans un grand besoin sans assistance spécifique. Ces lieux ne sont pas notés sur la carte officielle et de ce fait aucune assistance aux personnes n’a été mis en place.  RQ travaille beaucoup sur ces déséquilibres entre les zones en s’adressant directement aux sinistrés du tremblement de terre.

Les retards apportés aux secours et la distribution inégale entre zone officielle ou non sont en partie liés aux caractéristiques même du séisme. Le séisme Grand Hanshin Awaji de 1995 et celui de Chuetsu en 2004 étaient limités autour de l’épicentre, alors que cette fois les dégâts s’étendent sur toute la partie littorale des régions de Tohoku et de Kanto. Pour faire face à cette difficulté, RQ a besoin de plus de bénévoles, malgré la « peur de l’irradiation nucléaire ». Le représentant de RQ a déclaré : « Nous pouvons utiliser la totalité de l’aide dont nous disposons. Nous sommes capables d’apporter notre soutien aux bénévoles qui viennent dans ces régions sinistrées, nos bénévoles pour les bénévoles. Les medias ont mis en avant le péril nucléaire, mais une fois qu’ils sont sur le terrain les bénévoles ressentent que cela est bien moins important que l’envie d’avancer pas à pas vers le futur.

Depuis que RQ a débuté sa mission, le 31 mars, 140 tonnes de marchandises ont été distribuées dans une soixantaine d’abris non recensés officiellement. 790 bénévoles sont présents dans de plus en plus de lieux, créant une nouvelle carte des secours. Par exemple, certains abris bénéficient maintenant de douches chaudes et de l’eau des sources chaudes et quelques une possèdent même un café.

NOS PROMESSES

1. vous recevrez des informations précises sur la façon dont l’association et ses partenaires vont utiliser l’argent collecté.

2. Chaque yen donné sera uniquement destiné à l’achat de marchandises pour les sinistrés ou pour leur offrir les services nécessaires.

3. nous nous engageons à travailler dans le respect de l’environnement en achetant des produits locaux, des produits « verts » conçus écologiquement et en revitalisant l’économie locale.

Si vous souhaitez contribuer au Fonds d’aide pour le séisme et le tsunami de Tohoku, vous pouvez utiliser deux méthodes :

1. Un virement international par l’intermédiaire de la Banque de Kyoto

2. Paypal

Pour plus d’informations, merci de lire le dossier « modes de paiement » (pdf) sur notre site Internet;

http://www.japan-ecolodge.org/english/pdfs/payment%20instruction.pdf

NOUS VOUS REMERCIONS DE VOTRE SOUTIEN DURABLE!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire